DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Accord en vue au G20 à Washington

Vous lisez:

Accord en vue au G20 à Washington

Taille du texte Aa Aa

La refonte totale du système n’est pas à l’ordre du jour mais le sommet du G20 se fixe un calendrier. Les ministres des Finances ont jusqu’au 31 mars 2009 pour faire des recommandations concrètes et précises sur la surveillance, la régulation et la transparence des marchés. Une liste des institutions financières à risque devra également être établie avant cette date, selon une source proche des négociations.

De quoi rassurer le président américain George W. Bush, qui craignait l’activation de réflexes protectionnistes: “Je suis heureux que les dirigeants aient réaffirmé les principes de l’ouverture des marchés et du libre-échange. L’un des dangers pendant une crise comme celle-là serait que les gens commencent à mettre en place des politiques protectionnistes. Il est évident que la crise n’est pas finie, des progrès sont réalisés, mais il y a encore beaucoup de travail à accomplir.

Ce matin déjà trois axes avaient été dégagés avant le début des travaux: soutenir l‘économie, adopter une nouvelle régulation internationale et réformer la gouvernance mondiale. Toutefois l’heure n’est pas à un plan de relance coordonné au niveau international. Les pays devront agir “en fonction de leurs conditions internes”.

Les dirigeants s’engagent également à tenter de relancer les négociations au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), avant la fin de l’année. Une nouvelle réunion du G20 pourrait avoir lieu au mois d’avril, en Grande-Bretagne, cette fois avec Barack Obama.