DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un procès public pour les participants présumés au meurtre de la journaliste Anna Politkovskaïa

Vous lisez:

Un procès public pour les participants présumés au meurtre de la journaliste Anna Politkovskaïa

Taille du texte Aa Aa

Les proches de la journaliste assassinée ont obtenu du juge que les débats qui se sont ouverts ce matin ne se tiennent pas à huis clos. Un gage d’objectivité renforcée pour les amis et la famille de la célèbre journaliste assassinée. Quatre hommes se trouvent sur le banc des accusés du tribunal militaire de Moscou, mais le commanditaire et le tireur ne sont pas là. Ils n’ont jamais été arrêtés alors que ce sont eux les véritables accusés selon un avocat de la défense.

Le rédacteur en chef du journal où travaillait Anna Politkovskaïa, Novaïa Gazeta, Dmitri Mouratov, a lui accusé “des agents des services de sécurité russes d’avoir “organisé” et “coordonné” le meurtre de sa journaliste.

Anna Politkovskaïa était l’une des rares journalistes à avoir continué à couvrir le conflit en Tchétchénie au début des années 2000, et à dénoncer les atteintes aux droits de l’homme en Russie. Elle a été assassinée le 7 octobre 2006 dans le hall de son immeuble à Moscou. Plusieurs pistes ont été évoquées au cours de l’enquête, d’une vengeance tchétchène contre les articles qu’elle écrivait au meurtre politique commandité par un clan contre un autre, alors que la question de la succession de Vladimir Poutine au Kremlin se posait, à un an de la présidentielle. L’assassinat avait eu lieu le jour de l’anniversaire de l’actuel premier ministre russe.