DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les eurodéputés plaident pour des fruits chaque jour dans les écoles européennes

Vous lisez:

Les eurodéputés plaident pour des fruits chaque jour dans les écoles européennes

Taille du texte Aa Aa

Des fruits et légumes distribués chaque jour aux écoliers. C’est le voeu du Parlement européen. Invoquant la lutte contre l’obésité, il a demandé à aller bien au-delà de ce que proposait la Commission, qui entendait financer la distribution d’une portion par élève chaque semaine. Pour ce représentant de l’association belge des patients obèses, il faut en passer par là pour changer les habitudes : “C’est véritablement ça qu’il fallait faire : aider nos enfants à s’habituer à avoir des fruits et des légumes. C’est véritablement nécessaire car ce que nos enfants aimeront manger aujourd’hui, c’est ce qu’ils aimeront manger demain.”

Bruxelles proposait un programme de 90 millions d’euros pour l’année scolaire 2009/2010. Les eurodéputés veulent consacrer au moins 500 millions à la distribution de fruits. Mais pour ce spécialiste britannique, il n’existe pas de solution clé en main : “Potentiellement, c’est un pas en avant mais cela doit être suivi par des milliers et des milliers d’autres pas. Nous ne pouvons pas dire que nous allons guérir l’obésité en distribuant des fruits dans les écoles. Parce qu’il n’existe pas de réponse unique. Il y a tellement de réponses différentes via l’alimentation, l’activité physique, les pistes cyclables, le sport dans les écoles. Les professionnels du secteur médical, de l’agro-alimentaire, de la distribution et le gouvernement, tous peuvent apporter diverses réponses. C’est juste une petite réponse mais je la salue tout de même.”

Dans l’Union européenne, près de 22 millions d’enfants sont en surpoids et plus de cinq millions souffrent d’obésité. Un phénomène en constante progression, qui favorise de nombreuses maladies graves. Le seul pays européen à avoir reconnu l’obésité comme maladie chronique est le Portugal.