DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement britannique dévoile un plan pour criminaliser partiellement la prostitution

Vous lisez:

Le gouvernement britannique dévoile un plan pour criminaliser partiellement la prostitution

Taille du texte Aa Aa

L’objectif est de modifier la loi actuellement en vigueur en Angleterre et au Pays de Galles afin de créer une infraction pénale lors du recours à des prostituées contrôlées par un proxénète ou victimes d’un trafic d‘être humains comme l’explique la ministre de l’Intérieur Jacqui Smith : “Quiconque paiera pour s’offrir les services d’une prostituée travaillant au profit d’une tiers sera passible d’une amende, avec mention au casier judiciaire. Ma proposition est que les hommes devraient réfléchir à deux fois avant de payer en échange d’une prestation sexuelle. S’il n’y avait pas de demande pour des relations sexuelles avec des femmes faisant l’objet d’un trafic, il y aurait moins de trafic”.

70% des prostituées seraient dans ce cas. Les associations anglaises de soutien aux prostituées critiquent cette proposition ministérielle : “Cette proposition pour changer la loi ne va pas sécuriser ces femmes ou les protéger plus contre les violences et les exploitations. Cela va au contraire rendre leur situation plus dangereuse et forcer l’industrie du sexe à devenir encore plus souterraine avec plus de difficultés pour trouver des clients et donc des prises de risques supplémentaires pour ces femmes et au final plus de violences”.

Environ 80.000 femmes travailleraient en Grande-Bretagne comme prostituées. La moitié d’entre elles ont moins de 25 ans, viennent de l’Europe de l’est et elles sont en majorité dépendantes de la drogue.