DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La carte bleue européenne soutenue par le Parlement européen

Vous lisez:

La carte bleue européenne soutenue par le Parlement européen

Taille du texte Aa Aa

Inspiré de la carte verte américaine, le projet de “carte bleue” doit permettre à l’Europe d’attirer des travailleurs des pays tiers hautement qualifiés. Leur avis sur ce dossier a beau être purement consultatif, les eurodéputés ont largement voté en faveur. Ewa Klamt, rapporteuse du texte, en cite les principaux atouts : “Vous avez un droit d’admission dans l’Union européenne et non pas 27 admissions différentes. Deuxièmement, nous leur donnons la possibilité de circuler librement dans l’Union européenne, une liberté qu’ils n’ont pas actuellement. Et troisième point, les Etats membres en ont réellement besoin. Prenez par exemple mon pays, l’Allemagne. Nous avons 95.000 postes d’ingénieurs vacants.”

Les secteurs les plus concernés sont ceux de l’ingénierie et des technologies informatiques. Le Parlement européen appelle tout de même à ne pas alimenter la fuite des cerveaux dans les domaines comme la santé ou l‘éducation, vitaux pour les pays en développement. Il demande aussi à relever la rémunération minimale à 1,7 fois le salaire brut moyen du pays d’accueil.