DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aménagement de la PAC : accord au forceps à Bruxelles

Vous lisez:

Aménagement de la PAC : accord au forceps à Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

Au terme de 18 heures de négociations à Bruxelles, les ministres de l’agriculture des 27 ont décidé de lier davantage les prix agricoles à la loi de l’offre et de la demande. Un succès pour la présidence française de l’Union européenne, qui avait fait d’un compromis sur la PAC – la politique agricole commune – une des priorités de son mandat.

“Nous avons travaillé en tenant compte depuis un an d’un cadre juridique et financier très précis et d’un contexte international en très forte mutation,” a déclaré Michel Barnier, le ministre français de l’agriculture. “ C’est un rendez-vous à mi-parcours qui a été fixé en 2003 et nous y sommes, au milieu de la période 2007 – 2013, pour évaluer et adapter la politique agricole commune”.

L’accord prévoit notamment la réduction des subventions à la production agricole au profit de projets environnementaux et de revitalisation des campagnes. D’autre part, les quotas laitiers seront augmentés d’1 % par an jusqu’en 2015, année prévue de leur disparition. Les 27 se sont donnés rendez-vous en 2013 pour la grande réforme de la PAC, qui portera sur son futur budget.