DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Piraterie : le détournement du Sirius Star n'en finit pas de faire des vagues

Vous lisez:

Piraterie : le détournement du Sirius Star n'en finit pas de faire des vagues

Taille du texte Aa Aa

Le détournement du Sirius Star n’en finit pas de faire des vagues. Outre les réactions internationales, il y a aussi des conséquences en Somalie avec plusieurs arrestations de pirates présumés ces derniers jours.

Des dizaines d’islamistes traquent également le groupe de pirates responsables du détournement samedi dernier du pétrolier géant saoudien. Sa valeur est estimée à 80 millions d’euros et 25 membres d‘équipages sont retenus en otage.

La traque a lieu dans la région du port d’Haradheere, au large des côtes du pays. Les islamistes estiment que les pirates ne devaient pas s’attaquer à ce pétrolier qui vient d’un pays musulman. Les pirates réclameraient une rançon de 20 millions d’euros.

La multiplication des actes de piraterie dans la région depuis le début de l’année commence à avoir des conséquences économiques. Certains armateurs comme cet important groupe danois représenté ici par son chef de la sécurité préfèrent ainsi contourner l’Afrique via le cap de Bonne-Espérance plutôt que de se risquer dans les eaux tumultueuses du Golfe d’Aden.