DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ONU envoie des renforts en République démocratique du Congo

Vous lisez:

L'ONU envoie des renforts en République démocratique du Congo

Taille du texte Aa Aa

Les Nations unies ont donné jeudi leur feu vert à l’envoi de 3000 casques bleus supplémentaires en République démocratique du Congo. Ils rejoindront les 17000 membres de la Monuc, la mission onusienne sensée protéger les civils du conflit qui oppose les rebelles du CNDP (Congrès national pour la défense du peuple) aux miliciens pro-gouvernementaux dans le Nord Kivu.

La veille de cette annonce, les insurgés s‘étaient retirés du front nord de la province, pour officiellement laisser une chance aux négociations.
Mais la zone tampon a depuis était le théâtre de nouveaux affrontements et les casques bleus n’interviennent pas suffisamment selon Médecins sans Frontières.

“La situation est très sèrieuse dans le Nord Kivu. L’Est de la RDC est en pleine crise humanitaire. Des dizaines, voir des centaines de milliers de personnes fuient les combats. Le conflit a repris au mois d’Août, depuis nous avons assisté a de nombreux mouvements de foule autour du Nord Kivu”, explique Jake Wadland, membre de MSF.

La Monuc accuse pour sa part la rébellion de crimes odieux perpétrés contre des civils. Le chef des rebelles, un Tustsi, affirme défendre sa minorité contre les Hutus qui ont fui le Rwanda pour le Nord Kivu. Ses détracteurs le disent surtout attiré par le pouvoir tandis que 300.000 réfugiés tentent d‘échapper aux violences.