DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Division et guerre des chefs au PS

Vous lisez:

Division et guerre des chefs au PS

Taille du texte Aa Aa

Malgré l‘élection de Martine Aubry au poste de premiere secrétaire, Ségolène Royal ne s’avoue pas vaincue. L’ancienne candidate à l’Elysée et ses lieutenants soupçonnent même le camp Aubry de tricheries dans les fédérations du Nord et de Seine-Maritime. Selon elle, il faut donc revoter.

“Les militants socialistes ont le droit comme tout citoyen electeur à avoir un vote clair, un vote incontesté, un vote incontestable. Et il y a aujourd’hui tellement de contestations autour de ce vote que la responsabilité que nous devons avoir toutes les deux, c’est de redemander un vote aux militants. Un vote qui sera cette fois bien contrôlé.”
a-t-elle déclaré.

Hier pourtant, Martine Aubry a enfilé le costume de premier secrétaire. Sûre de son élection, elle s’est exprimée depuis le Sénat à l’attention de tous les militants socialistes.
Demain, une commission examinera les contestations déposées par les deux camps.
Mardi, le conseil national du Parti socialiste doit décider s’il appelle à un second vote des militants.