DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Londres est doté désormais de nouvelles lois pour empêcher les mariages forcés et protéger les victimes

Vous lisez:

Londres est doté désormais de nouvelles lois pour empêcher les mariages forcés et protéger les victimes

Taille du texte Aa Aa

Le mariage forcé est une pratique qui subsiste dans les communauté pakistanaise, indienne et celles d’obédience musulmane au Royaume-Uni.

Avec la nouvelle législation, toute personne condamnée pour avoir forcé quelqu’un à se marier pourra être emprisonné pendant deux ans maximum.

En mars dernier, un report soulignait qu’au moins 3000 femmes étaient chaque année victimes de cette pratique au Royaume-Uni.

“En général, même les victimes ne veulent pas aller à la police parce qu’elles ne veulent pas pénaliser leurs parents pour ce qu’ils ont fait, expliquait en mars l’auteur du rapport. Elles se sentent malheureuses. Parfois, elles se font du mal à elles-mêmes, ce qui est terrible. Et il n’est pas surprenant qu’il y ait des cas de suicides”

Le gouvernement, lui, évoquait 300 cas par an au Royaume-Uni. Les femmes ne sont pas les seules concernées. Les hommes aussi.

Ma mère m’a demandé de faire un choix, raconte Imran Rehman: ou je restais dans ce mariage forcé ou j‘étais désavoué, j’ai choisi d‘être désavoué, j’ai pris la seconde solution.”

Chantage, voyage voire séjour forcé dans le pays d’origine, parfois violences : c’est ce que la famille peut infliger à un proche pour parvenir à ses fins.
Dorénavant, un ami, une victime ou la police peut saisir la justice.