DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une eurodéputée refoulée devant la résidence du dissident chinois Hu Jia

Vous lisez:

Une eurodéputée refoulée devant la résidence du dissident chinois Hu Jia

Taille du texte Aa Aa

Helga Trüpel est eurodéputée. Elle aura tenté en vain de rendre visite à la compagne du dissident chinois emprisonné Hu Jia. Sa compagne est elle-même assignée à résidence avec leur bébé. Venue à Pékin pour des discussions inter-parlementaires, l‘élue allemande s’est heurtée aux policiers qui bloquent en permanence l’accès à l’appartement. “Le Parlement européen a attribué le Prix Sakharov pour les droits de l’Homme à Hu Jia, et il y a deux ans, j’ai eu la possibilité de rencontrer Zeng Jinyan ici à Pékin. C’est pourquoi je souhaite lui rendre visite aujourd’hui. J’ai amené un cadeau pour son bébé et je vais tenter de lui parler”, a expliqué l’eurodéputée.

Un oiseau, symbole de liberté. C’est le cadeau qu’Helga Trüpel voulait offrir à la petite fille du couple dissident, âgée d’un an et élevée entre quatre murs. Mais elle a dû renoncer. Les policiers n’ont rien voulu entendre. Hu Jia, défenseur des droits de l’Homme, de la liberté religieuse, des séropositifs et de l’autonomie du Tibet, a été arrêté en décembre 2007, peu après la naissance de sa fille, puis condamné à trois ans-et-demi de prison pour incitation à la subversion. Le Parlement européen en a fait le lauréat du Prix Sakharov 2008.