DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : La tension grimpe encore d'un cran au PS

Vous lisez:

France : La tension grimpe encore d'un cran au PS

Taille du texte Aa Aa

Les socialistes français attendent toujours le nom de leur Première secrétaire.

Les partisans de Ségolène Royal menacent désormais de saisir la justie et de manifester si certaines contestations ne sont pas examinées ce mardi.

Hier, une commission s’est réunie pour faire le point sur d‘éventuelles irrégularités. D’après elle, rien ne permet de remettre en cause l‘élection de Martine Aubry à la tête du PS.

“La première remarque que je puisse faire, c’est de constater que dans la grande majorité des fédérations, pour ne pas dire la quasi totalité des fédération, la vote s’est passé de façon incontestable”, explique un député membre de la comission de recollement chargé de faire la lumière sur le vote de la semaine dernière.

Mais Ségolène Royal ne l’entend pas de cette oreille. Pas question pour elle de se déclarer vaincue.

“Je pense qu’il y a une voie de sortie. Une voie de sérénité, de sagesse, de responsabilité, d’apaisement, qui est de redonner tranquillement la parole aux militants”.

De son côté Martine Aubry est restée silencieuse hier. Mais pas question pour ses partisans de retourner aux urnes. La maire de Lille a été déclarée vainqueure de l‘élection au poste de Premier secrétaire samedi par 42 voix d’avance sur Ségolène Royal.

Des voix s‘élèvent maintenant au sein du PS pour leur demander de créer une direction commune.