DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Groenland veut larguer les amarres

Vous lisez:

Le Groenland veut larguer les amarres

Taille du texte Aa Aa

C’est l’une des plus grande île du monde, et 75% des ses habitants, disent les sondages, aspirent à plus de liberté. Les Inuits du Groenland se prononcent aujourd’hui sur une autonomie élargie proposée par leur gouvernement, après de longues négociations avec le Danemark. Le Groenland est en effet dominé par trois siècles d’hégémonie danoise ; ce référundum aujourd’hui est donc un pas de plus vers une totale indépendance. Les 57 000 habitants du territoire savent que pour cela, ils leur faudra patienter encore une douzaine d’années.

L’autonomie élargie ouvre la voie à la reconnaissance de l’inupik, la langue des Inuits, comme langue officielle. Ce sera aussi le droit pour le Groenland de disposer de ses propres ressources minérales, de gèrer elle même la justice, la police et l’administration pénitentiaire

“Je ne crois pas que nous soyons prêt à cela. L‘économie doit être meilleure et marcher mieux avant de prendre cette décision”. Comme cette femme, beaucoup appréhendent cette plus grande autonomie. Le Danemark apporte au Groenland une manne financière qui s‘élève à 432 millions d’euros, soit le tiers du PIB du territoire arctique.