DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le plan de relance de l'économie européenne se précise.

Vous lisez:

Le plan de relance de l'économie européenne se précise.

Taille du texte Aa Aa

Mercredi, la Commission européenne va proposer aux Etats membres qui le souhaitent d’introduire des réductions temporaires de TVA. Une mesure déjà adoptée en Grande Bretagne mais qui embarasse Paris et Berlin.

Parmi les grands axes du plan, figurent des mesures pour soutenir les petites entreprises, la recherche et l’innovation technologique, particulièrement pour lutter contre le changement climatique.

Jose Manuel Durao Barroso a vanté hier à Paris les grandes lignes de ce plan de relance :“Nous avons besoin d’une vraie stratégie commune pour réunir les conditions d’une relance économique. Un programme qui vise avant tout à limiter l’impact de la crise financière sur les citoyens en tant que ménages, travailleurs, entrepreneurs. Un programme qui mobilise tous les leviers disponibles, leviers fiscaux, structurels ou réglementaires, tant au niveau européen qu’au niveau national dans un effort coordonné”.

Lundi, Nicolas Sarkozy a tenté en vain de convaincre la chancelière allemande de mettre davantage la main à la poche pour aider l’union. Angela Merkel estime que son pays, qui est la première économie européenne, a déjà fait son devoir en s’engageant sur 32 milliards d’euros sur deux ans.

Le plan contient aussi des propositions en faveur de secteurs fortement affectés par la crise, comme l’automobile et le bâtiment, en axant les initiatives sur les voitures “propres” et les bâtiment économes en énergie.