DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne : un juge ordonne le retrait des crucifix des murs d'une école

Vous lisez:

Espagne : un juge ordonne le retrait des crucifix des murs d'une école

Taille du texte Aa Aa

Polémique en Espagne après qu’un juge a ordonné à une école publique le retrait des crucifix qui ornent les murs d’une salle de classe. Ce jugement est une première dans le pays.

Le tribunal avait été saisi en 2005 par un parent d‘éleve s’appuyant sur la Constitution espagnole qui garantit le caractère laïque et neutre de l’Etat.

Ce que rappelle la ministre de l‘éducation Mercedes Cabrera : “Ce dont il faut tenir compte, c’est que la sentence prononcée par le tribunal correspond à l’esprit de la Constitution et au caractère laïque de l’Etat”.

Le jugement a suscité de très vives réactions dans les milieux catholiques. Malgré la Constitution de 1978, les symboles religieux demeurent très présents en Espagne. L’archevêque de Séville estime que ces symboles sont importants…

“Je pense qu’il est important de ne pas jeter à l’eau les symboles et plutôt aider les gens à les respecter, et ce quelque soit leur religion”.

Moins mesuré, l’archevêque de Tolède a accusé la justice espagnole de christophobie, de haine du Christ. Une accusation également relayée par l’Osservatore, le journal du Vatican qui parle d’un acte de haine anti religieuse.