DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un plan de relance européen limité dans le temps et dans les moyens

Vous lisez:

Un plan de relance européen limité dans le temps et dans les moyens

Taille du texte Aa Aa

Avec son plan de relance, limité à deux ans, la Commission européenne suggère aux 27 de reprendre les bonnes idées repérées dans les plans nationaux déjà annoncés par certains gouvernements. Le tout agrémenté du débloquage plus rapide ou de la réorientation de certains fonds européens.

Pour stimuler la consommation des ménages, Bruxelles propose d’abaisser la TVA sur les secteurs à haute intensité de main d’oeuvre. Une mesure déjà prise par la Grande Bretagne.

La Banque européenne d’investissement (BEI) sera mise à contribution pour soutenir les secteurs clés. La construction bénéficiera ainsi d’un milliard d’euros favorisant les initiatives axées sur les bâtiments peu gourmands en énergie.

L’industrie automobile pourra elle aussi compter sur la BEI, à hauteur de 5 milliards d’euros minimum, on est loin des 30 milliards d’euros réclamés par le secteur.
Les financements aux PME seront augmentés de 30 milliards d’euros. Une mesure déjà décidée en septembre.

Enfin, l‘éxécutif européen se dit prêt à tolérer le dérapage des déficits budgétaires pendant deux ans. Mais Bruxelles rappelle qu’au-delà, les Etats devront revenir aux limites fixées par le Pacte de stabilité.