DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Thaïlande : opposants et gouvernement campent sur leurs positions

Vous lisez:

Thaïlande : opposants et gouvernement campent sur leurs positions

Taille du texte Aa Aa

L’armée thaïlandaise prend position face à l’aggravation de la crise. Son chef a demandé aux centaines de manifestants anti-gouvernementaux d‘évacuer l’aéroport international de Bangkok et de stopper les manifestations. Le général Paochinda appelle par ailleurs le Premier ministre à dissoudre le Parlement et convoquer de nouvelles élections. Les manifestants comme le Premier ministre ont rejeté l’appel des militaires et refusent toujours de céder.

Les militants du PAD, l’Alliance du Peuple pour la Démocratie, mouvement qui rassemble les opposants au gouvernement, paralysent l’aéroport de Suvarnabhumi depuis hier. Dernière action en date d’une campagne visant à faire chuter le gouvernement. Corrompu selon eux. Jusqu’ici, le Premier ministre Somchai Wongsawat a refusé d’abandonner le pouvoir.

La situation a commencé à dégénérer avec des affrontements dans la capitale. Sept personnes ont été touchées par des jets de grenades. Des coups de feu vraisemblablement tirés par des opposants ont également fait onze blessés dans les rangs des partisans du gouvernement.