DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La réforme du secteur des télécoms bute encore sur plusieurs points

Vous lisez:

La réforme du secteur des télécoms bute encore sur plusieurs points

Taille du texte Aa Aa

La réforme du secteur des télécoms a reçu un premier feu vert de principe, mais il reste encore beaucoup à faire pour mettre d’accord les trois institutions européennes. Chacune maintient sur la table sa version de la réforme. La Commission, par exemple, tient à gérer le spectre des fréquences à l‘échelle européenne, ce que les Etats refusent. Elle aurait aussi souhaité la mise en place d’un régulateur européen très puissant. Il sera sans doute créé, mais les gouvernements et le Parlement européen veulent tout au plus en faire un instrument de coordination.

Autre point de frictions : faut-il oui ou non pouvoir obliger un grand groupe des télécoms à séparer la gestion des réseaux et les services ? La commissaire européenne Viviane Reding est pour, dans un souci de concurrence. Les Etats-membres et le Parlement pourraient l’accepter.

Seule mesure concrète et presque unanime : la baisse du tarif des sms envoyés d’un pays européen vers un autre. Ils devront coûter au maximum 11 centimes d’euro hors-taxes, si possible dès l‘été prochain.