DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attentats de Bombay : des touristes pour cible


monde

Attentats de Bombay : des touristes pour cible

Difficile de faire un bilan exact des victimes, notamment occidentales. Chaque pays tente d’obtenir des nouvelles des ses ressortissants, la France dit qu’elle n’a pas connaissance de victimes.

Hier, une délégation de parlementaires européens se trouvait à Bombay, l’ambassadeur de la Commission européenne en Inde s’y est précipitée : “Nous sommes très choqués et nous sommes aussi très inquiets de ce qui arrive à nos citoyens, dit Daniele Smadja. Une délégation de 20 personnes était à Bombay. Je suis donc venue de Delhi . J’ai passé la nuit au téléphone pour m’assurer qu’ils vont tous bien. Et je pense que c’est le cas maintenant.”

Dirk Schoofs a 27 ans, ce jeune Belge qui visitait la ville est l’un des témoins du drame : “A mon avis ce n‘était pas une attaque contre les Indiens, j’ai vu les infos, et puis aussi plein de gens morts et blessés. Des endroits bondés ont été attaqués, je ne sais pas quels sont les motivations des terroristes, ils ne respectent pas en tout cas la vie humaine.”

Premier réflexe des touristes, se précipiter à l’aéroport, pour fuir le pays. Cet homme a appris la nouvelle lors de son transit : “On est juste arrivé de Goa, et c’est une vraie tragédie. C’est dramatique. J’attends des informations sur mon vol, je ne sais pas quand nous pourrons rentrer à Londres.”

Plusieurs pays, dont la France qui préside l’Union, ont d’ores et déjà envoyé des avions sanitaires pour rapatrier les ressortissants européens.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Après les attentats, Bombay toujours en proie au terrorisme avec des combats dans deux hôtels