DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Enlèvements d'enfants : l'Europe pour plus de coopération

Vous lisez:

Enlèvements d'enfants : l'Europe pour plus de coopération

Taille du texte Aa Aa

Un système d’alerte enlèvement tel qu’il existe en France ou en Belgique peut-il devenir commun à l’Europe toute entière ? Les Vingt-sept ont répondu avec prudence ce vendredi. Pour l’heure, mieux vaut mettre l’accent sur la coopération transfrontalière et les accords bilatéraux, ont estimé les gouvernements, ce qui n’empêche pas de réfléchir un futur mécanisme unique. Malgré tout, certains pays comme l’Allemagne ne voient pas l’intérêt d’alerter systématiquement toute l’Europe et préfèrent agir au cas par cas. Le document adopté précise aussi que pour déclencher une alerte transfrontalière, il faut avoir des raisons de penser que le kidnappeur est sorti du pays.
Dans les Etats où le système d’alerte existe, un message avec le signalement de l’enfant est diffusé dès sa disparition dans les médias, à intervalles très réguliers. Des avis sont aussi diffusés dans les gares ou encore sur les panneaux autoroutiers.