DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La police thaïlandaise tente de négocier avec les opposants au gouvernement à Bangkok

Vous lisez:

La police thaïlandaise tente de négocier avec les opposants au gouvernement à Bangkok

Taille du texte Aa Aa

Objectif : les inciter à évacuer les deux aéroports qu’ils occupent depuis mercredi en exigeant la démission de Somchai Wongsawat et faire décoller les avions cloués au sol. Le premier ministre thailandais a décrété hier l‘état d’urgence dans les deux aéroports alors que les rumeurs de coup d‘état s’intensifient. On a appris ce matin le limogeage du chef de la police nationale.

Les manifestants anti-gouvernementaux se préparent parallèlement à un éventuel assaut des forces de l’ordre et se disent prêts à mourir plutôt que de quitter les lieux. Des équipes médicales sont même en alerte au cas où.

Les opposants accusent le gouvernement d‘être un pion au service de l’ancien premier ministre Thaksin Shinawatra, renversé par l’armée il y a deux ans et qui vit en exil à l‘étranger.

Concernant les touristes, ils sont toujours nombreux à camper dans les deux aéroports et à espèrer un départ le plus vite possible. En attendant, ils s’organisent comme ils le peuvent.