DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruits de bottes aux abords de l'aéroport de Bangkok

Vous lisez:

Bruits de bottes aux abords de l'aéroport de Bangkok

Taille du texte Aa Aa

Ces policiers anti-émeutes, équipés de matraques et de boucliers, se sont rassemblés cet après midi autour de l’aéroport, laissant penser que l’assaut allait être donné contre les manifestants qui occupent le bâtiment depuis mardi.

Le chef de la police, hostile à un tel assaut, a en tous cas été limogé ce vendredi par le Premier ministre thaïlandais Somchai Wongsawat.

“Ne vous inquiétez pas, a déclaré ce dernier. Les forces des sécurité vont utiliser des moyens pacifiques. Nous n’avons l’intention de faire de mal à personne ni d’utiliser la violence. Nous sommes tous Thaïlandais. Nous allons négocier et faire tout ce que nous pouvons et qui sera approprié”.

Au nombre de plusieurs centaines, ces manifestants, partisans de l’Alliance du Peuple pour la Démocratie, fidèles au Roi, ont commencé à investir les abords de l’aéroport mardi, dans une ultime bataille pour contraindre le chef du gouvernement à démissionner. Le trafic aérien international a donc cessé sur Bangkok.

Certaines compagnies aériennes, aidées par l’armée, ont déjà commencé à évacuer par bus les passagers bloqués pour qu’ils puissent s’envoler d’autres aéroports.