DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Pakistan dément mais promet de coopérer

Vous lisez:

Le Pakistan dément mais promet de coopérer

Taille du texte Aa Aa

Le président pakistanais Asif Ali Zardari dément les accusations indiennes après les attaques de Bombay.

Le ministre des Affaires étrangères pakistanais :

“Le terrorisme, selon notre gouvernement, est une menace commune à nos deux nations et nous sommes côte à côte avec le peuple indien pour mettre en échec cet ennemi commun et mettre en échec cette menace. Le Pakistan lui offre un soutien inconditionnel et son assistance pour trouver les responsables de cet acte de violence terroriste et barbare”.

Le gouvernement pakistanais a juré qu’il ferait preuve de la plus grande sérénité si une implication de groupes islamistes présents sur son territoire était prouvée.

Mais le président du Pakistan a appelé en même temps son voisin et éternel rival à ne pas réagir “de façon excessive”.