DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Inde : retour des touristes occidentaux

Vous lisez:

Inde : retour des touristes occidentaux

Taille du texte Aa Aa

La fin du cauchemard pour les touristes en vacances en Inde. Les rapatriements se poursuivent. A Madrid près de soixante Espagnols ont pu retrouver leurs proches.

Au moins 17 étrangers ont été tués dans les attaques à Bombay, parmi eux cinq Européens dont deux Français.

Patricia est donc heureuse d‘être de retour :

“Quand on est arrivé, à l’hôtel Taj Mahal, il y avait plein de fumée, on est vite parti et on est allé dans un autre hôtel. On s’est caché là-bas sans sortir beaucoup. Les rues étaient désertes, on ne pouvait pas se connecter à internet, rien… Finalement on a réussi à contacter l’ambassade et ils nous on dit qu’il y avait un avion affrété pour les citoyens espagnols et nous voilà”.

Juan revient lui aussi sur le chaos qui régnait dans la ville :

“L’aéroport était rempli de gens qui essayaient de rentrer dans différents pays, sans savoir comment ça se passait. Alors avoir un avion de votre pays, et qu’on vous accueille à bord, tout le monde n’a pas cette chance, on est privilégié.”

A Francfort, mêmes scènes d‘émotion. Pourtant Martin ne cache pas son amertume devant le manque de réactivité de la police indienne :

“L’Inde, c‘était une expérience intéressante, d’un certain point de vue, pour voir ce qui se passait. Les policiers qu’ils soient devant l’hôtel ou non, ça changeait pas grand chose. Ici, même des gardiens auraient été plus professionnels.”

Un autre avion, affrété par la France, a quitté Bombay hier soir. Il devrait atterrir à Paris à la mi-journée avec à son bord 77 étrangers : des Français, des Italiens et des Espagnols pour la plupart.