DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Suisses confirment leur libéralisme en matière de loi sur les stupéfiants

Vous lisez:

Les Suisses confirment leur libéralisme en matière de loi sur les stupéfiants

Taille du texte Aa Aa

Appelés à se prononcer par référendum sur cinq sujets bien différents, ce dimanche, dans le cadre de votations fédérales, les électeurs suisses ont dit non à la dépénalisation de la consommation de cannabis, à une limitation du droit de recours des associations – notamment en matière de protection de l’environnement – ainsi qu‘à une retraite à la carte à partir de 62 ans. Ils ont en revanche approuvé l’imprescriptibilité des actes pédophiles.
L’auteur d’un tel crime pourra désormais être poursuivi quel que soit le temps écoulé entre le moment où l’acte a été commis et son interpellation.

Les électeurs suisses ont donc aussi, à une large majorité, approuvé une révision de la loi sur les stupéfiants. Ils ont ainsi entériné un programme expérimental mené depuis une quinzaine d’années, qui associe prévention et répression. Il autorise notamment la prescription médicale d’héroïne à des toxicomanes. L’objectif est de réduire la criminalité – celle des toxicomanes qui volent voire qui tuent pour se procurer l’argent de leur drogue. Mais aussi de les encourager à se faire soigner. Une politique qui a porté ses fruits…