DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bombay panse ses plaies

Vous lisez:

Bombay panse ses plaies

Taille du texte Aa Aa

Les hôpitaux de Bombay ont accueilli des centaines de blessés, victimes des attentats perpétrés en plusieurs points de la ville – grands hôtels, gare centrale, restaurants… Des hommes, des femmes, des enfants. Plus ou moins sérieusement touchés, mais tous traumatisés. Comme cet homme, qui a perdu un cousin et un oncle.

“Ils nous ont tiré dessus, raconte-t-il. Mon cousin et mon oncle sont morts immédiatement. Moi j’ai tenté de m‘échapper mais j’ai reçu deux balles dans la jambe. C‘était comme si le diable en personne nous tirait dessus. Ces gens devraient être exécutés. Car eux, ils n’ont épargné personne”.

Ce dimanche, les habitants de Bombay l’ont consacré au recueillement. Ils se sont rassemblés non loin des deux palaces visés, allumant des bougies, laissant des messages. Une ambiance d’après 11 septembre 2001 pour ce 11 septembre indien…