DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Premières démissions en Inde après les attaques de Bombay

Vous lisez:

Premières démissions en Inde après les attaques de Bombay

Taille du texte Aa Aa

Après le sang et la douleur, la colère de la population de Bombay qui veut que les responsabilités soient déterminées après les attaques qui ont frappé la ville cette semaine.

Une manifestation a eu lieu ce dimanche devant l’hotel Taj Mahal, là-même où des dizaines de personnes ont été tuées par les terroristes.

La classe politique indienne, accusée d’incompétence, est sous la pression… Le ministre de l’Intérieur, Shivraj Patil, a présenté sa démission en début de journée, une démission suivie quelques heures plus tard par celle du responsable national indien pour la sécurité.

Le Premier ministre, Manmohan Singh, a par ailleurs annoncé que les forces anti-terroristes du pays allaient être significativement renforcées.