DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nigeria : arrestations en masse après les affrontements interreligieux

Vous lisez:

Nigeria : arrestations en masse après les affrontements interreligieux

Taille du texte Aa Aa

La police parle de plus de 500 arrestations suite aux violences interreligieuses qui ont secoué le centre du pays pendant deux jours.
Un couvre-feu a été décrété samedi, le calme est revenu ce dimanche mais les affrontements entre chrétiens et musulmans ont fait plusieurs centaines de morts.

200 personnes auraient été tuées selon un bilan officiel, 400 d’après la Croix Rouge.

7000 civils auraient également fui la zone d’affrontements et cherché refuge dans des mosquées et des églises.

Le conflit a débuté vendredi au terme d’un scrutin électoral contesté à Jos, une ville d’un million d’habitants dans cette région du centre du Nigéria, véritable zone de démarcation entre le nord à dominante musulmane et le sud majoritairement chrétien.

En 2001 et en 2004, Jos avait déjà été le théâtre de heurts sanglants entre les deux communautés religieuses, des violences qui avaient déjà provoqué la mort de centaines de personnes.

Le Nigéria compte 140 millions d’habitants, la moitié de la population est musulmane, l’autre moitié chrétienne.