DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les malades du choléra vont se faire soigner en Afrique du Sud

Vous lisez:

Les malades du choléra vont se faire soigner en Afrique du Sud

Taille du texte Aa Aa

L‘épidémie de choléra, qui frappe désormais neuf provinces sur dix au Zimbabwe, s‘étend dangereusement à une partie de la région. L’alerte est lancée par l’ONU. Il y a officiellement au moins 565 morts, un millier selon des ONG zimbabwéennes.

Cette grave épidémie de choléra, qu’on peut habituellement stopper et soigner, illustre l’effondrement de l‘économie et du système de santé au Zimbabwe. Et de plus en plus de malades se rendent chaque jour en Afrique du Sud pour bénéficier de soins. Au moins quatre personnes sont déjà mortes dans ce pays voisin. “Les gens viennent ici, témoigne un médecin, car il n’y a pratiquement aucun service de soins au Zimbabwe. S’ils étaient soignés, ils ne marcheraient pas sur de si longues distances, au risque de se déshydrater encore plus”. Des militants syndicaux, des médecins et des infirmières ont manifesté mercredi à Harare pour dénoncer la pénurie de médicaments dans les hôpitaux. Ils ont été dispersés sans ménagement par la police. Dans la capitale du Zimbabwe, les réseaux d’eau et d’assainissement sont dans un état de total délabrement.