DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'épidémie de choléra se propage au Zimbabwe

Vous lisez:

L'épidémie de choléra se propage au Zimbabwe

Taille du texte Aa Aa

L‘épidémie de choléra qui sévit au Zimbabwe a déjà fait plus de 500 victimes. Le gouvernement a reconnu l’ampleur de la propagation et décrété l‘état d’urgence nationale.
Plusieurs pays, dont la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont annoncé des aides d’urgence tout en critiquant Robert Mugabe. Ils ont appelé président zimbabwéen, au pouvoir depuis 28 ans, à régler la crise politique qui secoue le pays depuis plusieurs mois.

“Honnêtement je suis très effrayé par le choléra. Je ne boirais jamais de l’eau de cet endroit. Non je ne le ferais pas. Il est malheureux que certaines gens n’aient pas d’autre alternative. Comme il n’y a pas d’eau courante, ces personnes sont obligées de chercher de l’eau dans ces puits, ces puits qui ne sont pas protégés” témoigne un homme.
Les hôpitaux publics manquent de médicaments, de matériels et de vivres.

De nombreux malades partent chercher des soins en Afrique du Sud, comme l’explique un médecin : “s’ils pouvaient être soignés là-bas au Zimbabwe, ils ne feraient pas autant de kilomètres ou ne voyageraient pas sur de si longues distances, déshydratés, pour avoir un traitement. Ils viennent ici pour sauver leurs vies, tout à fait”.

L‘épidémie de choléra ne cesse de se propager depuis août en raison du délabrement du système de santé, des réseaux d’eau et d’assainissement.