DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle et forte dégradation du marché de l'emploi aux Etats Unis en novembre

Vous lisez:

Nouvelle et forte dégradation du marché de l'emploi aux Etats Unis en novembre

Taille du texte Aa Aa

Les indices de conjoncture économique nous révèlent jour après jour la profondeur de la récession en cours : avec 533.000 emplois perdus, l‘économie américaine a battu en novembre un record qui datait de 1974. Les économistes et analystes interrogés anticipaient en moyenne 340.000 suppressions de postes. Logiquement, le taux de chômage est passé aux Etats Unis de 6,5% de la population active en octobre à 6,7% en novembre, le taux le plus élevé depuis 1993.

On ajoutera que le nombre d’emplois supprimés en octobre a été révisé à la hausse : de 240.000 en première estimation à 320.000 et celui de septembre également de 284.000 à 403.000. Sur les 533.000 suppressions de postes en novembre, le secteur des services en a supprimé à lui seul 370.000. Les Etats Unis n’avaient pas perdu autant d’emplois en un mois depuis décembre 1974, époque du premier choc pétrolier. Depuis le début de l’année près de 2 millions d’emplois ont été supprimés et le président élu Barack Obama aura beaucoup à faire pour ramener la confiance synonyme d’amélioration du marché de l’emploi. Le pouvoir politique alors que la banque centrale des Etats Unis, la Fed n’a plus beaucoup de munitions pour agir sur le loyer de l’argent avec un taux principal qui est déjà à 1%. Les statistiques du département du travail montrent également que la durée hebdomadaire moyenne du travail est tombée le mois dernier à 33 heures 30. La durée la plus basse enregistrée depuis le début du suivi statistique de ces données en 1964.