DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Commission européenne surveille de près la crise du porc à la dioxine

Vous lisez:

La Commission européenne surveille de près la crise du porc à la dioxine

Taille du texte Aa Aa

Dublin a donné l’alerte samedi soir en rappelant tous les produits porcins de son marché national ainsi qu‘à l’exportation. Déjà, des lots contaminés ont été repérés en France, en Belgique et en Allemagne. Principal importateur de porc irlandais, la Grande-Bretagne recommande à sa population de ne plus en consommer.

A l’origine de la contamination : l’alimentation des bêtes. Des élevages de bétail seraient également touchés. L’association professionnelle des éleveurs irlandais est catastrophée : “C’est un énorme revers pour l’industrie, déplore un professionnel. Et la question qui mérite une réponse c’est comment est-ce que cela a pu arriver, parce les éleveurs n’ont rien fait de mal, ils ont tous acheté leur nourriture auprès d’un fournisseur agréé. Il faut aussi découvrir comment cette nourriture a été contaminée et faire en sorte que ça ne se reproduise plus.”

Des taux de dioxine 100 fois supérieurs au maximum autorisé ont été découverts dans dix exploitations. C’est donc moins de 10% de la production nationale qui serait concernée, mais c’est toute la filière, qui emploie 5000 personnes, qui est touchée par la crise. Les porcs de neuf fermes d’Irlande du Nord seraient également contaminés par cette substance toxique.