DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'appel au calme

Vous lisez:

L'appel au calme

Taille du texte Aa Aa

Alors qu‘à deux semaines des fêtes de Noël, les commerçants s’inquiètent pour leurs affaires, le ministre de l’Intérieur s’est adressé à ses concitoyens. Prokopis Pavlopoulos estime que la mort de l’adolescent n’est pas une excuse à la violence : “Les manifestations peuvent et doivent avoir lieu, les citoyens ont le droit de défendre leurs idées, leurs principes, mais pas en détruisant la propriété d’autrui, pas en agissant contre des gens dont ce n’est pas la faute.”

C’est la première fois depuis 23 ans que la police tue un mineur en Grèce. De quoi révolter les habitants d’un pays déjà secoué par de régulières manifestations liées à la crise sociale.