DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Première rencontre directe à Nairobi entre le gouvernement congolais et la rébellion de NKunda

Vous lisez:

Première rencontre directe à Nairobi entre le gouvernement congolais et la rébellion de NKunda

Taille du texte Aa Aa

Une rencontre sous les auspices du médiateur des Nations Unies Olusegun Obasanjo. Objectif : “formaliser le cessez-le-feu” dans l’est de la République démocratique du Congo théâtre depuis fin août d’un affrontement entre les deux parties.

Cette rencontre au Kenya a été précédée vendredi par des discussions en RDC entre les ministres des affaires étrangères rwandais et congolais. “Nous sommes convaincus que depuis que nous avons commencés ce processus de contacts bilatéraux directs, les choses sont en train d’avancer, elles avancent doucement mais elles sont en train d’avancer”.

Les deux dirigeants ont adopté un plan militaire pour désarmer les milices rwandaises qui opèrent en RDC. Un plan qui devrait commencer au 1er trimestre 2009 comme le précise la ministre rwandaise des affaires étrangères. “Le Rwanda tient à oeuvrer pour améliorer la sécurité dans cette région conformément aux discussions à venir à Nairobi qui ont pour but de trouver un accord entre les différentes parties”.

Cependant, un point de désaccord existe concernant le cadre des discussions. Les rebelles de NKunda veulent négocier directement avec le gouvernement congolais alors que ce dernier souhaite y inclure tous les groupes rebelles.

Pendant ce temps, les Nations Unies tentent d’enrayer une situation humanitaire très difficile dans la province du Nord-Kivu et à Goma où des dizaines de milliers de déplacés qui manquent de tout convergent.