DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce toujours sous tension

Vous lisez:

La Grèce toujours sous tension

Taille du texte Aa Aa

En Grèce, le mouvement de protestation et de violence continue de s‘étendre. Des incidents se sont produits à Salonique dans la matinée. La mort d’un adolescent abattu par un policier a provoqué de violentes émeutes à travers le pays. Divers syndicats et des partis d’extrême gauche ont appelé à manifester. Plusieurs universités occupées par les étudiants sont fermées et les professeurs des établissements supérieurs ont entamé une grève de trois jours pour dénoncer les circonstances de la mort du jeune Andreas Grigoropoulos.

Les violences urbaines ont provoqué d’importants dégâts à travers le pays. Des nombreux magasins, banques et habitations ont été saccagés, des voitures incendiées… Les jeunes se heurtent systématiquement aux forces de l’ordre. Le gouvernement a lancé des appels au calme. Le policier responsable de la mort de l’adolescent a été inculpé d’homicide volontaire.