DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La saison lyrique de la Scala commence avec une polémique


Italie

La saison lyrique de la Scala commence avec une polémique

Le célèbre opéra de Milan donnait hier soir Don Carlo, de Verdi, et malgré huit minutes d’applaudissements finales, une partie du public n’a pas apprécié que le ténor américain Stuart Neil remplace au dernier moment l’Italien Giuseppe Filianoti.

Explication pleine d’ironie du chanteur évincé: “C’est une décision tellement rapide, c’est comme un coup de poignard… La raison, eh bien, c’est la direction du théâtre qui a pris cette décision pour me protéger, selon eux, car selon leurs informations je risquais de me faire siffler. Et puisqu’ils m’aiment tellement, ils ont préféré ne pas me laisser chanter pour la première, même si il se pourrait qu’ils me demandent de chanter pour les autres représentations”.

Le directeur artistique de la Scala, le Français Stéphane Lissner, n’aurait apparemment pas été convaincu par la performance de Filianoti lors de l’avant première jeudi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les exportations de porcs irlandais contaminé à la dioxine concerneraient 25 pays européens