DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Automobile : le chômage technique s'étend en Europe

Vous lisez:

Automobile : le chômage technique s'étend en Europe

Taille du texte Aa Aa

Le temps des vaches maigres est venu pour les salariés du secteur automobile : les constructeurs qui sont confrontés à la chute des marchés, aux Etats Unis et en Europe et au ralentissement dans les pays émergents, multiplient les mesures pour diminuer leurs stocks. Pour l’instant, le chômage technique est la réponse la plus utilisée face à la situation actuelle des marchés.
“Sur le long terme, les salariés peuvent s’attendre à ce que certains d’entre eux soient licenciés et ils ne doivent plus s’attendre à de fortes hausses de salaires”.
En Allemagne chez Daimler, les salariés de l’usine de Sindelfingen qui fabrique les berlines du constructeur, seront en chômage partiel du 12 janvier au 31 mars 2009. Cette mesure touchera les deux tiers des 30.000 salariés du site.
147
-50% en Espagne, -37% au Royaume Uni, -30% en Italie : le marché automobile était en chute libre en Europe au mois de novembre en rythme annuel.
En France oú le marché a baissé de 14%, les deux grands constructeurs Peugeot et Renault ont déjà pris des mesures de chômage partiel. Lundi est le dernier jour de travail dans l’usine de Sochaux, dans le nord-est de la France, le plus gros site du groupe PSA Peugeot-Citroën qui ferme pour cinq semaines.
“C’est le dernier jour parce que on va chômer trois semaines par obligation, affirme un salarié de Sochaux. Vu la conjoncture actuelle, on n’a pas le choix. Nous encore on s’en sort relativement bien, par rapport à certains, par rapport aux sous-traitants qui n’ont pas les mêmes conditions que nous pour la rémunération des heures chômées”.
Les 12.500 salariés de l’usine de Sochaux seront payés durant ces 5 semaines passées à la maison, en raison des accords signés entre les syndicats et la direction du constructeur.