DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Obsèques de l'adolescent tué par un policier

Vous lisez:

Obsèques de l'adolescent tué par un policier

Taille du texte Aa Aa

Dans un cercueil blanc, le corps de l’adolescent de 15 ans, dont la mort a enflammé toute la Grèce.
La dépouille d’Alexis Grigoropoulos a été mise en terre cet après-midi sous des applaudissements, comme le veut la tradition grecque.

Des milliers de personnes s‘étaient massées devant les grilles du cimetière de Paleo Faliro, dans la banlieue d’Athènes, pour rendre un dernier hommage à l’adolescent tombé samedi sous les tirs de la police. Une analyse balistique est en cours pour déterminer si la balle qui l’a tué a suivi une trajectoire fixe, ou si elle a ricoché.

Des poubelles ont été incendiées près du cimetière, mais c’est une fois de plus au centre d’Athènes que les manifestations ont dégénéré en affrontement ouvert avec la police. Les forces de l’ordre ont repoussé la foule à coup de gaz lacrymogènes pour protéger le parlement que les émeutiers appelaient à incendier.

Au quatrième jour des émeutes, plus de 200 personnes ont été arrêtées, dont plusieurs pour pillage. Les dégâts sont tels que la première banque du pays a annoncé des mesures de soutien aux commerçants pour la réparation de leurs magasins et le renouvellement des stocks.