DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Japon : forte dégradation de l'activité économique au troisième trimestre

Vous lisez:

Japon : forte dégradation de l'activité économique au troisième trimestre

Taille du texte Aa Aa

8.000 suppressions d’emplois chez Sony : c’est la décision du géant japonais de l‘électronique grand public qui veut réduire drastiquement ses investissements et sortir de ses activités déficitaires. Sony va fermer plusieurs usines dans le monde et notamment celle de Dax dans le sud-ouest de la France. 8.000 emplois chez Sony représentent 4% des effectifs du groupe. L’activité de Sony se situe à 70% dans le secteur de l‘électronique grand public, suivie par les jeux vidéo qui représentent 14,5% du chiffre d’affaires et les productions de films et produits dérivés : 10%.
Ce plan de 8.000 suppressions d’emplois qui pourrait se doubler de 8.000 suppressions
d’emplois temporaires : c’est le plus important plan social dévoilé par une entreprise asiatique depuis le début de la crise financière.
Au Japon, la récession économique est plus profonde qu’on ne le pensait puisque le Produit intérieur brut japonais a reculé de 0,5% au troisième trimestre par rapport aux trois mois précédents et non de 0,1% comme l’avait laissé entendre la première estimation. En rythme annuel, l‘économie japonaise est passée d’une croissance de 4% au premier trimestre 2008 à -1,8% au troisième.
Pour la première fois en sept ans, le Japon est donc bel et bien entré en récession après deux trimestres consécutifs de contraction de l’activité.
Malgré une progression de 1,2% en rythme annuel, la consommation des japonais n’a pas suffi à compenser la faiblesse des investissements privés; les industriels hésitant à investir après avoir constaté une baisse de la demande dans les pays occidentaux. Ils craignent une situation de surcapacité de production et de stocks excédentaires.