DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le chef présumé de l'ETA arrêté

Vous lisez:

Le chef présumé de l'ETA arrêté

Taille du texte Aa Aa

Nouvelle victoire des autorités françaises et espagnoles contre l’ETA : le chef militaire présumé de l’organisation terroriste basque a été arrêté hier soir dans les Hautes-Pyrénées, en France.

Aitzol Iriondo, ainsi que deux autres membres de l’ETA, ont été interpelés par la police française près de Bagnères de Bigorre, et deux heures plus tard c’est la police espagnole qui arrêtait trois autres activistes présumés au Pays basque espagnol.

Alfredo Perez Rubalcaba, ministre espagnol de l’Intérieur: “Si un terroriste pense en ce moment à prendre la place d’Aitzol Iriondo, je peux lui garantir que nous sommes déjà en train de le chercher. Et ce sera comme ça jusqu‘à la fin”.

Des analyses ADN vont à présent être effectuées sur Iriondo afin de savoir s’il est l’auteur, comme les enquêteurs le pensent, du meurtre de deux gardes civils espagnols à Capbreton, dans les Landes, il y a un an.

Cette série d’arrestations intervient moins de six jours après le dernier forfait de l’ETA, quand un entrepreneur basque de 71 ans a été assassiné dans la petite ville d’Azpeitia.