DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Violence relativement contenue pour la journée de grève générale

Vous lisez:

Violence relativement contenue pour la journée de grève générale

Taille du texte Aa Aa

C‘était aujourd’hui la cinquième journée de manifestations ce mercredi en Grèce, mais, en ce jour de grève générale, il n’y a pas eu les débordements tant redoutés. Les risques étaient pourtant élevés : des milliers de salariés dans les rues à l’appel des syndicats, une mobilisation prévue de longue date, mais qui coïncidait avec les mouvements de protestation contre la mort d’un adolescent tué samedi par la police.

Alors biensûr, comme depuis cinq jours, il y a plusieurs accrochages entre forces de l’ordre et certains groupes de manifestants, notamment devant le Parlement d’Athènes et à Salonique. Mais globalement, le pire a donc été évité. En plus, les partis d’opposition ont appelé à la fin des violences. Pour autant, le gouvernement reste sous pression. Le Premier ministre, notamment, Costas Caramanlis, semble cristalliser le mécontentement de la population. Alors il essaye de réagir. Ce mercredi, il a annoncé plusieurs mesures pour indemniser les commerçants qui ont fait les frais des émeutes de ces derniers jours. D’après des estimations encore provisoires, les dégâts se chiffrent en centaines de millions d’euros.