DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un documentaire sur l'euthanasie fait débat en Grande-Bretagne

Vous lisez:

Un documentaire sur l'euthanasie fait débat en Grande-Bretagne

Taille du texte Aa Aa

Une chaîne privée a diffusé mercredi soir le film retraçant le parcours de Craig Ewert. Cet Américain de 59 ans, atteint de la maladie de Charcot, s‘était rendu en Suisse, dans une clinique spécialisée, pour se donner la mort et mettre fin à ses souffrances.

Un sujet périlleux pour le Premier ministre Britannique : “En ce qui concerne ce programme, il est important que ces questions soient traitées avec bon sens mais sans sensationnalisme. J’espère que les diffuseurs se souviendront qu’ils ont un devoir envers le public. Les organismes de surveillance des médias veillent”, souligne Gordon Brown.

Le suicide assisté est interdit en Angleterre comme dans la plupart des pays européens. Ce n’est pas le cas en Suisse, où l’association Dignitas oeuvre pour le droit à mourir dans la dignité. Association qui a aidé Craig Ewert. Mais là n’est pas le problème selon le lobby anti-euthanasie “Care Not Killing”, dont fait partie Rob George : “Oui, ce film doit être montré. Mais ce qui est important, c’est d’avoir un débat et de ne pas utiliser une sorte de campagne médiatique en faveur du suicide assisté”.

Un débat qui s’impose. En témoigne l’affaire Daniel James, dont les parents n’ont pas été poursuivis alors qu’ils ont aidé leur fils paralysé à mourir.

Des histoires similaires ont été recensées dans d’autres pays européens. En France, des élus de l’opposition socialiste et des députés conservateurs s’allient pour tenter de modifier la loi.