DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fortis : le gouvernement belge pourrait faire appel

Vous lisez:

Fortis : le gouvernement belge pourrait faire appel

Taille du texte Aa Aa

Les autorités belges se prononceront demain soir sur le dossier Fortis. Elles diront alors si elles font appel ou non de la décision prononcée ce vendredi par la justice qui a suspendu le démembrement du groupe de services financiers.

La cour d’appel de Bruxelles estime que les actionnaires doivent se prononcer sur le sujet avant que cette étape ne soit lancée. Hier, le gouvernement belge a tenu une réunion extraordinaire. Pas question pour lui d’abandonner la procédure.

‘‘Tout d’abord nous allons agir sur le plan judiciaire contre la décision de la Cour d’appel. La bataille légale se poursuit, a expliqué le Premier ministre Yves Leterme. Ensuite, nous voulons que Fortis continue ses activités dans le giron de BNP Paribas, comme nous l’avions accepté.’‘

Les gouvernements néerlandais, belge et luxembourgeois ont décidé de céder 75 % des activités bancaires de FORTIS et sa branche assurance au français BNP Paribas.

Mais les titres FORTIS détenus par les petits actionnaires ont alors perdu presque toute valeur. D’où leur requête devant la justice belge.

Des actionnaires qui se prononceront au plus tard le 12 février lors d’une assemblée sur le sort de Fortis.