DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des politiques se prononcent pour l'interdiction des partis d'extrême droite en Allemagne

Vous lisez:

Des politiques se prononcent pour l'interdiction des partis d'extrême droite en Allemagne

Des politiques se prononcent pour l'interdiction des partis d'extrême droite en Allemagne
Taille du texte Aa Aa

Les enquêteurs allemands sont toujours à la recherche du ou des skinheads qui ont agressé au couteau un des responsables de la police d’une ville de Bavière. Alois Mannichl a été agressé à son domicile samedi soir, il a été grièvement blessé mais ses jours ne sont plus en danger. La victime est connue pour être très déterminé à poursuivre les fauteurs de trouble venus de l’extrême droite et notamment du parti néo-nazi le NPD.

Deux hommes appartenant à la mouvance d’extrême droite allemande ont été interpellés puis relâchés. Horst Seehofer, Premier ministre de l‘état de Bavière: “Si nous devons faire face à une nouvelle dimension du radicalisme d’extrême droite, et je pense qu’il s’agit de cela, nous devons y faire face avec la plus grande fermeté et la plus grande détermination”. Il s’agit d’un des attentats les plus graves commis récemment par des Néo-nazis… Il relance en tous cas en Allemagne le débat sur l’interdiction éventuelle du NPD, qui n’est pas représenté au parlement national mais il a des élus dans deux parlements régionaux de l’ex-RDA.