DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Prix Sakharov : Hu Jia récompensé en son absence

Vous lisez:

Prix Sakharov : Hu Jia récompensé en son absence

Taille du texte Aa Aa

Une cérémonie doublement symbolique a eu lieu au Parlement européen. Le président était censé remettre le Prix Sakharov au lauréat 2008, le dissident chinois Hu Jia, qui se trouve derrière les barreaux. C‘était aussi le 20ème anniversaire de ce prix pour la liberté de pensée, d’où la présence de nombre d’anciens lauréats. “Le prix a été décerné pour la première fois en 1988, et le lauréat, Nelson Mandela, était encore en prison à l‘époque. Cette année-là, il y avait une chaise vide pour Andreï Sakharov. Aujourd’hui, nous avons une chaise vide pour Hu Jia,” a déclaré Hans-Gert Pöttering.

Hu Jia a été condamné à trois ans et demi de prison pour tentative de subversion. L‘épouse du cyber-dissident, elle-même assignée à résidence, a adressé un message vidéo aux eurodéputés. “Je ne peux pas faire grand chose à l’heure actuelle, mais je voudrais utiliser les 50.000 euros du Prix Sakharov de Hu Jia comme somme de départ pour créer une fondation qui soutiendrait les familles des militants des droits de l’Homme et pour réaliser enfin ce que Hu Jia a toujours voulu.” Engagé en faveur des malades du sida, de l’environnement ou encore du Tibet, Hu Jia utilisait internet pour informer le reste du monde de la situation en Chine. Son absence n’aura que renforcé l’hommage.