DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Qui se cache derrière le "Front révolutionnaire afghan" ?

Vous lisez:

Qui se cache derrière le "Front révolutionnaire afghan" ?

Qui se cache derrière le "Front révolutionnaire afghan" ?
Taille du texte Aa Aa

Au lendemain de la découverte de 5 bâtons d’explosif dans des toilettes du grand magasin le Printemps à Paris, les experts s’interrogent sur le Front révolutionnaire afghan, groupe inconnu des services de renseignement, qui s’attribue ce fait d’armes. Plusieurs points les intriguent. D’une part, la dynamite n‘était reliée à aucun système de mise à feu – il s’agit donc plutôt d’un avertissement. D’autre part, la terminologie de la lettre de revendication, qui exige le retrait des troupes françaises d’Afghanistan, reste très occidentale.

Jean-Charles Brisard, spécialiste du terrorisme international, explique qu’habituellement, les avertissements des terroristes islamistes ne sont pas virtuels. Il note aussi que le texte de revendication ne comporte aucune référence linguistique Djihadiste ou islamique. Groupe organisé ou farfelu… Quoi qu’il en soit, le ministère de l’Intérieur prend la menace très au sérieux. Une réunion de crise doit avoir lieu aujourd’hui place Beauvau. En attendant, la sécurité a été renforcée à Paris et dans les grandes villes de France.