DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les missions de surveillance des côtes somaliennes n'effraient pas les pirates

Vous lisez:

Les missions de surveillance des côtes somaliennes n'effraient pas les pirates

Taille du texte Aa Aa

Alors que différentes missions de surveillance des navires marchands sont en place dans le Golfe d’Aden, les deux derniers jours ont encore été marqués par quatre nouvelles attaques.

Mais à l’avenir les choses risquent de devenir plus compliquées pour les pirates. En effet, depuis hier les différentes forces internationales en présence sont autorisées à aller chercher les pirates jusque dans leurs repaires, autrement dit sur la terre ferme, en Somalie. Avec la résolution 1851, le Conseil de sécurité de l’ONU à donné son accord à de telles opérations devenues désormais nécessaires. En effet toutes ses attaques, ses retards et ses prises d’otages ont un coût non seulement pour les armateurs, mais aussi pour les pays qui vivent grâces aux retombées de ce passage stratégique pour le commerce mondial.