DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le cerveau du génocide rwandais condamné à la prison à vie

Vous lisez:

Le cerveau du génocide rwandais condamné à la prison à vie

Taille du texte Aa Aa

Le colonel Théoneste Bagosora écope de la peine la plus lourde, une sentence infligée par le Tribunal Pénal International pour le Rwanda, qui siège en Tanzanie. L’ancien officier hutu a été reconnu coupable de génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre.

Protais Zigiranirazo écope pour sa part de vingt années de prison, il était accusé d’avoir armé les milices chargées de massacres avant même le début du génocide. Quant-au général Gratien Kabiligi un haut responsable des opérations militaires à l’Etat major, il a été acquitté, et immédiatement remis en liberté. Ces condamnations de part leur sévérité sont exemplaires, selon Reed Brody de l’ONG Human Rights Watch. “Ce verdict envoie un message fort aux tyrans et aux dictateurs du monde entier. Il dit clairement que leurs crimes ne resteront pas impunis et qu’ils peuvent très bien finir leur vie derrière les barreaux.” a-t-il déclaré. Les magistrats du TPIR sont censés avoir jugé toutes les affaires d’ici 2010 mais le travail est long et fastidieux, les Nations Unies réfléchissent donc à une prolongation de leur mandat.