DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fébrilité au Proche-Orient après l'expiration de la trêve de six mois entre Israël et le Hamas

Vous lisez:

Fébrilité au Proche-Orient après l'expiration de la trêve de six mois entre Israël et le Hamas

Taille du texte Aa Aa

Six mois de calme tout relatif marqués notamment par l’attaque mortelle contre six militants du Hamas début novembre et plusieurs tirs de roquettes depuis la bande de Gaza. Ismael Haniyeh, l’ancien Premier ministre palestinien a déclaré : “Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah appelle les peuples arabes à se tenir aux côtés des Palestiniens à Gaza pour mettre fin au siège.”

Précisément, des dizaines de milliers de Libanais se sont rassemblés à l’appel du Hezbollah ce vendredi dans la banlieue sud de Beyrouth. Les manifestants ont dénoncé le blocus imposé par Israël à la bande de Gaza depuis la prise du pouvoir du Hamas dans ce territoire en juin 2007. Dès l’annonce de la fin de la trêve, deux roquettes palestiniennes ont été tirées sur la région de Sdérot, dans le sud d’Israël, sans faire de victimes Le porte-parole du ministère israélien des affaires étrangères Yigal Palmor a cherché à temporiser : “ La poursuite de la trêve est au jour d’aujourd’hui dans le plus grand intérêt des deux parties, la trêve doit être prolongée.” Une modération israélienne dont personne ne sait si elle durera. En bout de course, le Premier ministre Ehud Olmert est sous la pression de l’opposition de droite qui prône une attitude intransigeante.