DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Belgique : une crise que le royaume n'a jamais totalement surmontée

Vous lisez:

Belgique : une crise que le royaume n'a jamais totalement surmontée

Taille du texte Aa Aa

En 18 mois, Yves Leterme a présenté sa démission pas moins de 3 fois mais il a été repêché à chaque fois par le roi. Pour Didier Reynders, vice-Premier ministre et ministre des finances, ce nouveau soubresaut politique arrive au plus mauvais moment. “Il faut etre très prudent parce qu’on est dans un climat très tendu de crise, la crise financière, la crise économique et sociale. Il y a sur la table un accord interprofessionnel, des mesures dans le budget 2009. On va devoir regarder avec celles et ceux qui voudront être responsables comment assurer une stabilité dans notre pays.”

La plupart des partis politiques misent sur un cabinet de transition jusqu’en juin à l’image du libéral flamand Bart Somers et du socialiste francophone Elio di Rupo. “Le faits qui sont dans le rapport sont graves, vraiment graves et c’est quelque chose de très sérieux et nous pensons que ce n’est pas possible dans un Etat démocratique”, a dit le premier. “On a une crise financière terrible”, a souligné le second, “une crise économique. Chez nous c’est la crise sociale avec des grandes, grandes difficultés. On n’a pas voté le budget, on a pas conclu l’accord entre patrons et syndicats et on se retrouve pour l’instant avec un gouvernement démissionnaire”.